Des séances de méditation proposées par l'association "Équilibre corps et esprit"

L’association "Équilibre corps et esprit" propose, à partir du mardi 7 septembre 2021 à la salle commune des Loisirs de la Jubaudière, un cycle de 6 séances de méditation, animé par Annabelle Barba sophrologue.

Annabelle Barba a été plusieurs années infirmière en psychiatrie à Angers. « J’étais de nature anxieuse, j’avais tendance à beaucoup ruminer, et être envahie de pensées. La méditation m’a appris à canaliser mon esprit, à ramener une paix intérieure et prendre du recul face aux évènements du quotidien ».

Pourquoi pratiquer la méditation ?

La méditation permet d’apprendre à apaiser son esprit, à accueillir ce qui est, à prendre du recul sur soi et les évènements pour prendre conscience de sa façon de fonctionner et la modifier. Nos pensées ont tendance à alimenter et amplifier nos émotions. Ainsi grâce à la méditation, on développe une maîtrise de nos pensées et on apprend à les orienter sur ce que l’on veut, sur le positif plutôt que sur ce qu’on ne veut pas qui a tendance à amplifier notre mal-être. Nos émotions sont alors apaisées, on est plus serein ce qui a un impact sur notre santé (sommeil, douleurs…), nos relations (on prend plus facilement du recul), notre travail (concentration, efficacité…), et notre état d’esprit.

Déroulement des séances

Le cycle de méditation comprend 6 séances afin d’intégrer la méthode et pouvoir ensuite l’utiliser dans son quotidien et en retirer les bénéfices (apaisement des pensées et des émotions, meilleur sommeil, reconnexion à soi, vivre le moment présent…). Les séances se déroulent le mardi matin de 9h30 à 10h30 du 7 septembre au 19 octobre 2021.

Informations pratiques

La première séance de découverte est gratuite. Possibilité de s’inscrire pour le cycle suite à la première séance.
Prévoir une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise et une bouteille d’eau.
Tarif : 60€ les 6 séances

Inscriptions et renseignements :
06 22 67 10 34
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer