MENU

La haie bocagère, une protection naturelle et essentielle

Avec ses belles couleurs au printemps, la haie bocagère attire le regard et participe à l'harmonie du paysage.

Dans le bocage, les haies remplissent de nombreux rôles (agronomique, écologique, climatique, culturel…). Elles fournissent des ressources (bois ou nourriture), permettent de se protéger du vent, du soleil et des intempéries, limitent l’érosion des sols, stockent du carbone et favorisent l’infiltration de l’eau. Les haies offrent aussi le gîte et le couvert pour la faune, parmi lesquels les petits mammifères comme les hérissons, les insectes et de nombreuses espèces d’oiseaux. Avec ses fonctions multiples, la haie joue un rôle majeur dans la préservation de la biodiversité. C’est une richesse locale que la municipalité de Beaupréau-en- Mauges a décidé de protéger dans le cadre du PLU, en inscrivant les 1 408 km de haies inventoriées par le CPIE sur le territoire, dans une trame bocagère.

Pas de taille au printemps pour préserver les oiseaux !

À partir de la mi-mars, la saison de nidification commence. Ainsi, pour ne pas déloger les oiseaux pendant cette période cruciale de reproduction, il est recommandé de ne pas tailler les haies ni d’élaguer les arbres du 15 mars au 31 juillet. L’enjeu est de taille car actuellement, 32 % des espèces d’oiseaux nicheurs sont menacés d’extinction. Pour les agriculteurs, la taille des haies est interdite du 1er avril au 31 juillet. Tailles et élagages sont réglementés et se pratiquent avant la montée de sève, c’est à dire en hiver.

Imprimer

  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-